• 19.04.2018 20:30
Chapelle

Prix : 10 eur, sur place, le soir même uniquement

Salvatore Sciarrino est né en 1947 à Parlerme, et vit actuellement en Ombrie. Il écrit l'une des oeuvres musicales les plus aristocratiques de notre temps : laconique, cruelle, mélancolique, et habitée d'une insaisissable ironie. Sciarrino évoque volontiers le « démon de midi » contre lequel mettent en garde les Pères de l'Eglise : l’instant inquiétant de la plus grande lumière, où le monde s’offre sans ombre, où le « trop de réalité » fait douter de son existence... et de notre raison. Si la musique de Sciarrino peut être qualifiée de « contemplative », c’est selon l’image de ce midi immobile, tremblant, écrasé de lumière. Sur ce gril brûlant et silencieux apparaissent et s’évanouissent les bruits de la nature, frottements, vagues, débris de coquillages ou de mélodies portées par le vent, crapauds, grillons, que sa musique imite ou distord avec un sens aigu de l’artifice. Sciarrino parle alors d’une écologie musicale. Lorsque la nature amie se retire, la contemplation se fixe sur les agitations infimes de la matière : fluides, éclairs, viscosités, dont il rend compte comme d’un drame secret, exigeant de l'interprète un périlleux dosage de nervosité et de retenue. Enfin, lorsque tout s’est tu, nature et matière, lorsque l’exploration du blanc (c’est le titre d’une de ses plus belles pièces) se fait plus insistante, émerge l'affolante musique du corps solitaire et de l'abandon à soi-même : rythme cardiaque et palpitation des veines, qui sont notre vrai silence.
J-L Plouvier

Programme :

Salvatore Sciarrino, Come vengono prodotti gli incantesimi,1985, pour flûte
Salvatore Sciarrino, Tre Notturni Brillanti, 1974-1975, pour alto
Stefano Scodanibbio, Ritorno a Cartagena, 2001, pour flûte basse
Salvatore Sciarrino, Ai limiti della notte, 1979, pour alto
Salvatore Sciarrino, Morte tamburo, 1999, pour flûte
Paolo Perezzani, Arouette, 1988, pour violon & flûte

Alto, violon :
Jeroen Robbrecht
Flûte :
Chrissy Dimitriou
Production :
Opéra de Lille