• 09—11.03.2017 20:30
Chapelle

Rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation du 10.03

Dans le cadre de Brussels Dance

La peur, l’angoisse envahissent le corps de la plus instinctive et irrépressible façon. Les changements physiologiques qu’elles induisent composent la matière première du spectacle. La respiration et le geste des deux danseurs sont progressivement affectés par les sensations d’oppression ou de panique mais réagissent, séparément et ensemble à la fois,  en construisant un vocabulaire de mouvements qui donnent à en voir l’impact et à en pressentir des échappées…

Une recherche suggestive sur le corps extatique, qui vient prolonger les enjeux de It's going to get worse and worse and worse, my friend et AH/HA présentés aux Brigittines les saisons précédentes.  

Video not found
Concept, chorégraphie :
Lisbeth Gruwez
Composition, design sonore, assistance :
Maarten Van Cauwenberghe
Interprétation :
Nicolas Vladyslav, Lisbeth Gruwez
Dramaturgie :
Bart Van den Eynde
Répétiteur :
Lucius Romeo-Fromm
Eclairage :
Harry Cole, Caroline Mathieu
Direction technique :
Thomas Glorieux
Scénographie :
Marie Szernovisz, Lisbeth Gruwez, Maarten Van Cauwenberghe
Costumes :
Alexandra Sebbag
Photo :
Luc Depreitere
Photo :
Leif Firnhaber
Chargé de production :
Liesbeth Stas
Chargé de communication :
Daan Borloo
Production :
Voetvolk vzw
Coproduction :
Festival d’Avignon, La Bâtie-Festival de Genève, KVS, Le Phare, Centre Choregraphique National du Havre Normandie, Theater Im Pumpenhaus, Les Brigittines, Tandem Arras-Douai, Weimar Kunstfest, Julidans, MA Scène Nationale – Pays de Montbéliard, Troubleyn|Jan Fabre
Résidences :
Troubleyn | Jan Fabre, Buda Kunstencentrum, Stuk, Les Brigittines
Avec le soutien de :
NONA, Vlaamse Gemeenschap, Vlaamse Gemeenschapscommissie