• 04.05.2018 14:00, 20:30
Chapelle, 30’

Dans le cadre de 2018 Année de la Contestation. Un projet de la Ville de Bruxelles.

Depuis le début de la saison, Seppe Baeyens (chorégraphe), Ségolène Neyroud (musicienne) et Sophie Vanhomwegen (artiste plasticienne) se sont associés aux Brigittines et à MUS-E Belgium pour mener un travail de co-création autour du thème de la contestation. Ils ont emmené des participants de tous âges, de tous horizons culturels et linguistiques, des Marolles et d’ailleurs, à la découverte de la danse, du son et des arts visuels.

De septembre 2017 à février 2018, ce groupe s’est réuni tous les mardis aux Brigittines pour explorer et s’approprier de manière ludique ces trois univers artistiques. À Pâques, une semaine intense de création a permis aux participants d’approfondir la matière.

Le 4 mai sera l’occasion d’avoir un aperçu unique de ce processus collectif de travail. Mix d’improvisations chorégraphiques sur le thème de la liberté, tableaux vivants inspirées des grands maîtres de la peinture, fragments documentaires sur Mai ’68, haïku hip hop et polyphonie inspirée de chants macédoniens de tradition orale.

Gratuit. Réservation souhaitée.

Conception :
Seppe Baeyens, Ségolène Neyroud, Sophie Vanhomwegen en collaboration avec les participants
Coproduction :
MUS-E Belgium, Les Brigittines
Avec le soutien de :
Ville de Bruxelles, CERA, COCOF, Vlaamse Gemeenschap
Photo :
Sophie Vanhomwegen