• 11.12.2018 20:00
Chapelle, 120’

Prix : 24 eur

Bozar

Quand les doigts expressifs d’Anaïs Gaudemard conversent avec les sonorités du pétillant Taurus Quartet, l’auditeur n’a plus qu’à se laisser transporter par ce festival coloré de cordes. La saison musicale sera elle aussi un tourbillon pour la jeune harpiste française, qui vient d’être élue « ECHO Rising Star » et s’apprête à donner une série de récitals dans les plus grandes salles d’Europe.

Aux côtés du quatuor belge, elle livre un programme scintillant mêlant les pérégrinations de la rivière Moldau, un conte fantastique de Caplet, les danses de Debussy ainsi qu’une toute nouvelle pièce de la jeune compositrice Camille Pépin.

Pour sa part, le quatuor ajoute une touche belge à la soirée, y proposant une émouvante pièce de Lekeu ainsi que Beethoven – aux origines flamandes – et son dixième quatuor, surnommé « Harpe » pour ses pizzicati enjoués.

Programme:

La Moldau (Ma Patrie) - Bedrich Smetana
Nighthawks (création belge - commande Calouste Gulbenkian Foundation Lisbon, Cité de la musique-Philharmonie de Paris, ECHO) - Camille Pépin
Molto adagio sempre cantante doloroso - Guillaume Lekeu
Conte fantastique - André Caplet
Quatuor à cordes n° 10, op. 74, "Les harpes" - Ludwig van Beethoven
Danse sacrée, danse profane - Claude Debussy

Harpe :
Anaïs Gaudemard Taurus Quartet
Production :
BOZAR
Photo :
Muguel Bueno