• 01.12.2018 22:15
Mezzo, 30’

Avant-première

Working Title Festival

La marche est l’une de nos façons fondamentales d'entrer en relation avec le monde, profondément ancrée dans notre système neuromoteur. Dans Farmer Train Swirl, la locomotion est véhiculée comme médium empathique entre le corps du spectateur et celui de l’artiste. La marche se transforme progressivement en constellations de pieds complexes et musicales, révélant le vaste vocabulaire des pas de la danse House.

Embrassant l’idée que « la chorégraphie est une négociation avec les schémas de pensée de votre corps » (Jonathan Burrows), ce solo vise à ouvrir un espace chorégraphique dans lequel l’une de nos compétences somatiques les plus fondamentales est mise en dialogue avec le riche lexique de la danse House et, par cette interaction, réinventée.

Cassiel Gaubea gradué à P.A.R.T.S. en 2016. En tant que performeur, il a collaboré avec Benjamin Vandewalle, Fabrice Samyn et Manon Santkin. En 2017, il reçoit le fonds belge VOCATIO qui lui permet de développer son propre travail de chorégraphe. Cassiel travaille à l'intersection de la danse contemporaine et de la danse hip-hop et Clubbing. En 2019, il est invité comme artiste en résidence à La Ménagerie de Verre à Paris, où il créera la pièce de groupe Trails & Grooves, qui s'appuie sur la recherche commencée dans le solo Farmer Train Swirl.

Création :
Cassiel Gaube
Soutien technique et lumières :
Luc Schaltin
Production :
Hiros
Coproduction :
Charleroi danse
Avec le soutien de :
VGC, workspacebrussels, Kunstencentrum BUDA, KAAP, deSingel, Kunstenwerkplaats Pianofabriek, De School van Gaasbeek
Conseil artistique :
Liza Baliasnaja, Theo Livesey, Manon Santkin
Remerciements :
Monastère de Clerlande
Photos :
Photo portrait: © Laurence Heintz // Photo projet: © Cassiel Gaube