• 01—04.06.2022 19:00
Théâtre Les Tanneurs, 50’

En co-présentation avec Charleroi danse

À l’heure de l’effondrement de nos repères, d’alertes plus graves encore concernant notre futur, qu’en
 est-il de la résistance des corps ? Si l’on observait
 et expérimentait comme des enfants la lente et patiente construction d’une forme, suivie de son rapide écroulement “façon château Kapla”, par quels états, quelles images, émotions, réactions passerait-on ?

Avec Collapse, Julien Carlier part à la recherche de nos points d’équilibre et de chute, intéressé comme toujours par une exploration des limites, un questionnement sur notre sensibilité et notre gravité. Dans ce spectacle, les danseurs se font corps objets, manipulables et manipulateurs, à l’intérieur d’une scénographie conçue comme un terrain de
jeu, offrant liberté et contrainte. En quête d’ascension, debout
 ou effondrés, stables
 et instables, quelle
 que soit notre position, notre intention, “nous sommes tous – comme le constate le chorégraphe – constamment occupés à danser pour maintenir notre équilibre.”

Chorégraphie, direction artistique :
Julien Carlier
Création musicale, collaboration artistique :
Simon Carlier
Création :
Daniel Barkan, Joël Brown, Lory Laurac, Dunya Narli, Benoît Nieto Duran, Jules Rozenwajn
Interprétation :
Kalli Tarasidou, Joël Brown, Lory Laurac, Dunya Narli, Benoît Nieto Duran, Jules Rozenwajn
Musicien (batterie live) :
Tom Malmendier
Regard chorégraphique :
Jamil Attar
Création lumière :
Arié Van Egmond
Scénographie :
Boris Dambly
Costumes :
Alexandra Sebbag
Dramaturgie :
Fanny Brouyaux
Texte brochure :
Fabienne Aucant
Production :
Xavier Melis
Production :
Cie Abis
Coproduction :
Charleroi danse, Théâtre Les Tanneurs, CDCN Pôle Sud de Strasbourg, CCN Ballet de l’Opéra national du Rhin
Avec le soutien de :
Fédération Wallonie- Bruxelles – Service de la Danse, Wallonie- Bruxelles International, Studio Thor, Grand Studio
Julien Carlier est artiste accompagné à :
Charleroi danse qui s’engage à produire, présenter et accompagner ses œuvres de 2020 à fin 2022
Photos :
Julien Carlier