• 26—28.02, 01+02.03.2019 21:15
Chapelle, 20'’

Dans le cadre de Brussels, dance !

Nouvelle version

Tour à tour couvé, caressé, frappé, brutalisé, le plus souvent détourné de son image classique, le piano droit de Lea Petra émet en direct des sons étranges, inouïs, sur le fil de la performance et de l’improvisation, avec lesquels dialogue le corps outrancièrement arrondi d’Ayelen Parolin, grâcile danseuse aux courbes accentuées jusqu'au grotesque par un costume rembourré tout blanc, faux cul, faux ventre, faux seins, visage enfariné, tel un Pulcinella endiablé surgi d’un tableau de Tiepolo.

Tenir et jouir s’entrechoquent dans cette écriture en tandem qui paie cash. Entre rage et plaisir, Ayelen et Lea jouent avec l’énergie du présent, de la démesure et du dérapage… plus ou moins contrôlé. Une bouffée d’oxygène, de liberté et de lâcher-prise en un temps où triomphent le prévisible et la sécurité.


Tarif unique : 8 eur
Possibilité de combiner avec le spectacle En Effet de la Cie mala hierba/Marielle Morales - Combi-ticket : 12 eur > https://shop.utick.be/?module=...

Chorégraphie, interprétation :
Ayelen Parolin
Création musicale, interprétation :
Lea Petra
Dramaturgie :
Olivier Hespel
Costumes :
Marie Artamonoff, Ayelen Parolin
Assistant à la chorégraphie :
Marc Iglesias
Création lumières :
Laurence Halloy
Production :
Ruda asbl
Coproduction :
Théâtre National, Les Brigittines
Accueil studio :
Les Brigittines, La Raffinerie / Charleroi danse
Visuel :
(c) Xavier Noire-Thomé, Painting on postcard, 2019