• 14—16.03.2024 22:00
Studio, 30’

Créa­tion

Après Rain, qui laissait déjà augurer des rapports intenses entre les blessures de l’intime et la confrontation au monde, Meytal Blanaru revient en solo avec Dark Horse pour décloisonner les stéréotypes physiques imposés par notre société. Portée comme une lutte positive, frontale et souveraine, sa chorégraphie objective le corps féminin dans un jeu de regards qu’elle installe avec les spectateurs.

Armée de résilience et surtout avec l’envie première d’aimer son apparence au carrefour de sa vie, quels qu’en soient les marques, les souffrances et les heurts, elle propose un spectacle de libération physique qui consacre, sans compromis, l’embrasement de soi.

Con­cept, création, performance :
Mey­tal Blanaru
Musique :
Ben­jamin Sauzereau
Dra­maturgie :
Ido Batash, Olivi­er Hespel
Pro­duc­tion, com­mu­ni­ca­tion, diffusion :
Kathe­ri­na Vasili
Copro­duc­tion :
Les Brigit­tines, Charleroi danse, Com­pag­nie Thor, Pôle-Sud CDCN
Pho­to :
Pierre-Philippe Hof­mann