• 28—30.03, 01.04.2023 20:30
  • 31.03.2023 21:00
Chapelle, 60’

Ren­con­tre avec les artistes à l’is­sue de la représen­ta­tion du 30.03

Prolifique et intranquille, Karine Ponties puise son inspiration dans l’inépuisable terreau de nos états, de nos pensées, nos intuitions, nos sensations saisies dans le quotidien qui nous cerne et nous encombre, qui murmure dans notre dos et soudain nous rattrape.

Si nous mêlions les mots de Karine Ponties et de Georges Perec, ils diraient de concert : « On n’est jamais préparé au monde. Vivre, c’est passer d’un espace à un autre en essayant de ne pas se cogner. Il faut se faufiler dans la brèche et retenir son souffle pour que rien ne s’en échappe. »

Le complot du quotidien transfigure la banalité du geste en un univers absurde. Les deux interprètes jonglent avec les empêchements surabondants et les accidents pour les amplifier au cœur de l’espace scénique, les renverser, les métamorphoser et les charger d’imaginaire. Une invitation à envisager le monde et sa quotidienneté avec étonnement, humour et intensité.


Soirée composée de 2 spectacles (cf. M-Ondes).

Choré­gra­phie :
Karine Pon­ties
Dra­maturgie, créa­tion lumière :
Guil­laume Tou­s­saint Fromentin
Inter­pré­ta­tion :
Arès D’Angelo, Mar­ti­na Mar­tinez Barjacoba
Direc­tion tech­nique plateau :
Eric Domeneghet­ty
Cos­tumes :
Gaëlle Mar­ras
Pro­duc­tion :
Dame de Pic/​Cie Karine Ponties
Copro­duc­tion :
Les Brigit­tines, Charleroi danse — Cen­tre choré­graphique de Wallonie-Bruxelles
Avec le sou­tien de :
Fédéra­tion Wal­lonie-Brux­elles — Ser­vice de la Danse, Wal­lonie-Brux­elles International
Pho­tos :
© Andrea Messana