• 28—29, 31.03, 01.04.2023 19:00
  • 30.03.2023 19:15
Mezzo, 45’

Ren­con­tre avec les artistes à l’is­sue de la représen­ta­tion du 31.03

La danse du son : c’est ainsi que l’on pourrait qualifier le travail de Marielle Morales, fascinée par les ondes, l’impalpable, les résonances. Elle façonne chaque fois des créations atmosphériques dans lesquelles dialoguent mouvement, théâtralité, plasticité, lumière et son.

Pour donner forme aux M·Ondes, trois femmes, trois îlots à la fois distincts et connectés tanguent, se transforment et se répondent. Dans l’écho de mythes fondateurs, le son sculpte les matières et les ondes modèlent les humeurs, les états et le langage des corps.

Formant un tableau délicat et surréaliste, cette nouvelle création portera à nouveau en son sein une ode à la porosité et à la puissance des élans collectifs.


Soirée composée de 2 spectacles (cf. Le complot du quotidien).

Con­cept, chorégraphie :
Marielle Morales
en col­lab­o­ra­tion avec les interprètes :
Estelle Del­cam­bre, Sarah Klenes, Léa Vinette
Dra­maturgie :
Julie Gold­steinas
Créa­tion sonore :
Maxime Bod­son
Créa­tion lumières :
Nel­ly Framinet
Con­seils cos­tumes et scénographie :
Nina Lopez Le Galliard
Regard extérieur :
Fil­ipe Lourenço
Admin­is­tra­tion, production :
Xavier Melis
Dif­fu­sion, développe­ment de projet :
Char­lotte Grace Wacker
Pro­duc­tion :
Marielle Morales · Cie mala hierba
Copro­duc­tion :
Les Brigit­tines, Charleroi danse — Cen­tre choré­graphique de Wal­lonie-Brux­elles, Cie NYASH — Car­o­line Cornélis
Avec l’aide de :
Fédération Wal­lonie-Brux­elles — Ser­vice de la Danse, SACD Belgique
Avec le sou­tien de :
Grand Stu­dio, Cie Michèle Noiret
Pho­to :
© Alice Khol